• 9 commentaires
  •  

     

    Le château néo-gothique et le parc, en 2012.

    Les vestiges du vieux pont de la route de La Châtre, en 2013.

    Les vestiges du vieux pont de la route de La Châtre, en 2013.

    Détail d'une carte du plan Trudaine, montrant la route de La Châtre à Montgivray.

    Détail d'une carte de l'Atlas de Trudaine (Archives nationales), montrant la route de La Châtre à Montgivray.

    Château néo-gothique : l'origine du château remonte jusqu'à 1130. Trente-deux propriétaires se sont succédé de 1227 à 1899. En 1956, il devient la mairie de Montgivray. Comme le dit Thalmann23, c'est un château « sans histoires, sans tumulte, sans complot ». Après la Révolution, le château appartient, en 1837, à Hyppolite Chatiron, fils de Catherine Chatiron et Maurice Dupin, donc demi-frère de George Sand qui est d'ailleurs élevé avec la future George Sand à Nohant, comme elle l'écrit dans l'Histoire de ma vie. Après son décès en 1848, sa femme Émilie y vit jusqu'en 1870. Le château est vendu à Solange Clésinger, fille de George Sand, en 1875. L'architecte Alfred Dauvergne procède à une transformation importante de l'habitation. Le château est vendu en 1899. La demeure est à l'abandon jusqu'au rachat par la commune en 1956. La mairie en occupe une partie. Enfin en 1980, la commune acquiert des héritiers Aucante aussi la grange et les étables24.

    Église Saint-Saturnin : le premier bâtiment de l'église, dédiée à saint Saturnin, remonte au xe siècle. La construction de l'église actuelle débute dans la deuxième moitié du xie siècle. L'arcade est du xie siècle ; l'abside et les chapiteaux sont du xiie siècle ; le deux premières travées de la nef sont du xiie siècle. L'abside, en cul-de-four, est percée de trois fenêtres. L'église est inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel25, notamment pour une console et une statue de la Vierge à l'Enfant. L'église a été remaniée de nombreuses fois, avec adjonction de chapelles seigneuriales. L'abbé Lecomte, peintre amateur, a exécuté des peintures murales au début du xxe siècle26.

    Monument aux morts : il est situé juste à côté du château, sur la place devant le chevet de l'église.

    Vieux pont : la route de La Châtre à Montgivray traverse l'Indre juste à l'entrée du bourg. Les restes du vieux pont sont visibles à côté de la route. Il est qualifié de « pont en ruine », sur l'atlas de Trudaine pour la généralité de Bourges, qui date de la deuxième moitié du xviiie siècle. 

     

     

     

     

     

     


    12 commentaires
  •  

     

    Bon dimanche !

     

     


    9 commentaires
  • Passez faire un tour, cette expo est magnifique !

    Merci Valérie, c'est superbe ...

     

    Le rendez-vous de l'Hêtre Préfailles!


    4 commentaires

  • 4 commentaires
  •  

     

    Le printemps s'annonce plein de promesses mais  ?

     

    Gouttes sur mes fleurs !!

     

    Gouttes sur mes fleurs !!

     

    Gouttes sur mes fleurs !!

     

      

     

     

     


    11 commentaires
  • Bon dimanche!


    6 commentaires
  • La vie de George Sand  1er

     

    Domaine de George Sand

      

    Le Domaine de George Sand est un château du xviiie siècle, situé à Nohant-Vic au sud du Berry, dans le département de l'Indre, à 30 kilomètres de Châteauroux. La demeure de la romancière George Sand (1804-1876), est la propriété de l'État depuis le 6 octobre 1952, à la suite de la donation du domaine par Aurore Lauth-Sand, petite-fille de l'écrivain. Le parc de 6 hectares est classé par le ministère de la Culture au titre de jardin remarquable et le château transformé en musée, est labellisé Maisons des Illustres. L'ensemble ouvert au public, est géré par le Centre des monuments nationaux. 

    Source wikipédia

     

     

     


    6 commentaires